Roon Islands

La cité de Roon se dresse aux abords d'un océan turquoise qui abrite une ville engloutie et un dôme ultra moderne. Furrys terrestres et aquatiques, touristes, locaux et commerciaux y font leur vie plus ou moins sagement.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roon
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 22

MessageSujet: Contexte   Lun 13 Juil - 22:11



L'île de Roon abrite une cité, et ses rivages en comptent deux autres, chacune bien différentes des autres.

Bâtie il y a plusieurs centaines d'années, la cité de Buldras s'élève dans les profondeurs de l'océan, peuplée de créatures que l'on n'aperçoit que rarement à la surface. Requins, orques, murènes et autres poulpes y prospèrent. La dissociation entre la mer et la terre a provoqué un rejet lorsque l'île non loin a été colonisée par des furs terrestres. Cette promiscuité n'était pas du goût des créature marines, craignant d'être pillées. En effet, Buldras cultive de nombreux végétaux marins dont certains sont uniques, mais on y défend aussi jalousement des gisements de diamants et de minerais précieux qui sont travaillés avec la plus grande maîtrise par des artisans.

Sur l'île de Roon, une ville industrielle éponyme se dresse sur les plus hauts sommets. Elle exploite une technologie à vapeur, à l'esthétique si particulière qu'elle en fait à elle seule la réputation. La construction de cette cité fut ordonnée par une riche famille de Chouettes, dirigée par un homme aux serres d'aciers qui s'autoproclama Roi de la glorieuse métropole, car il était à la tête de la majeure partie de son industrie.
À cette époque, les familles étant très conservatrices, les oiseaux furent privilégiés. Souvent amis de la famille royale et fins commerciaux, leur dominance culturelle est encore visible aujourd'hui, et la plupart des entreprises leur appartiennent. Cependant, ils ne sont pas les ingénieurs les plus doués de la ville, simplement de riches propriétaires. Attachée à son développement unique, Roon n'échange que des technologies avec le monde extérieur et connaît un commerce florissant.

Dans le cadre de la croissance économique des cités, un étranger qui eût le courage et la patience de se faire accepter, ayant flairé l'affaire, fut aussi le premier à exporter les merveilles de Buldras. Encore tout jeune entrepreneur, achetant à un prix bas comparé au prix de revente dans le reste du monde, Herman devint une référence et put monter son entreprise dans les années qui suivirent. Il devint propriétaire de plusieurs gisements, ouvrit des ateliers pour y travailler ces matières uniques et protégea le tout sous une marque internationalement reconnue.

Le commerce étant compliqué entre la cité engloutie et l'extérieur, Herman se lança dans l’audacieux projet de construire une ville sous-marine sous dôme, accessible à la fois par les furs terrestres et marins. Il fallut plusieurs années aux ouvriers pour finir de bâtir ce glorieux carrefour. Une ville commerciale, praticable par les habitants de la surface bien que sous-marine, traversée par des canaux et abondamment irriguée pour la rendre facilement accessible aux créatures marines. Il y ajouta une sorte de ferry pour faire la liaison avec l'île de Roon et acheminer les acheteurs depuis les pistes d’atterrissage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roon-island.forumactif.org
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roon Islands :: Concernant le forum :: Règles et contexte :: Règles et contexte-
Sauter vers: